Îles Cook

Guide de Voyage

Îles Cook2024-07-03T08:41:21-10:00

Îles Cook, un paradis sur-mesure

Située en plein milieu de l’océan Pacifique, les îles Cook sont un État insulaire et autonome librement associé à la Nouvelle-Zélande. Éparpillées sur un territoire maritime de 2 millions de km², les 15 îles de l’archipel n’en recouvrent qu’une partie mineure. Très éloignées les unes des autres, elles sont subdivisées en deux groupements avec au nord Manihiki, Nassau, Pukapuka, Rakahanga, Suwarrow et Tongareva, au sud Aitutaki, Atiu, Mangaia, Mauke, Mitiaro, Manuae, Palmerston, Takutea et surtout Rarotonga où se trouve la capitale Avarua. La plupart sont des îles hautes, présentant un paysage montagneux, quand d’autres ne s’élèvent que de quelques mètres au-dessus du niveau de la mer. Terres ancestrale des Maoris, les îles Cook partagent un héritage culturel commun avec leurs cousins néo-zélandais. Elles s’affirment désormais comme l’une des destinations touristiques les plus prisées dans le Pacifique Sud.

Quelques repères

  • Localisation : Océan Pacifique Sud

  • Superficie : 240 km²

  • Population : 20.000 habitants

  • Ville principale : Avarua, Rarotonga

  • Monnaie : Dollar néo-zélandais NZD

  • Aéroport international : Rarotonga

Pourquoi visiter les îles Cook

A l’image des autres territoires de la Polynésie élargie, les îles Cook possèdent un patrimoine naturel exceptionnel avec des paysages fantastiques et des lagons aux mille couleurs. La saison sèche est une période propice avec des températures agréables, tant sur terre que dans l’eau.  Aucun risque sanitaire particulier n’est à relever. A l’exception des moustiques porteurs de la dengue et du poisson-pierre, les îles Cook sont une destination touristique sûre, sans violence ni animaux venimeux. Cette harmonie se trouve au quotidien dans les rapports chaleureux avec la population locale, principalement d’origine maorie.

Rapidement accessible en avion depuis la Nouvelle-Zélande, l’Australie, mais également Hawaï et la Polynésie française, l’île de Rarotonga bénéficie d’excellentes connexions avec le reste du monde. Elle s’ouvre de plus en plus aux voyageurs de l’hémisphère nord et aux croisiéristes en quête d’une découverte tropicale placée sous le signe du tout-confort.

Les îles Cook sont à la fois une destination de charme et d’aventure. Toutefois, le tourisme s’y est développé de manière très inégale. Dotées d’excellentes infrastructures touristiques, Rarotonga et Aitutaki attirent l’écrasante majorité des quelque 170 000 visiteurs annuels dans l’archipel. Les autres îles, notamment du groupement nord, n’en reçoivent pratiquement jamais.

Les incontournables des îles Cook

1. Des paysages merveilleux

Les îles Cook possèdent un patrimoine naturel époustouflant. La plupart jouissent de lagons bleutés de toute beauté, parsemés de motus paradisiaques couverts de palmiers. L’émerveillement est réel et l’instant se plaît à la contemplation et au romantisme. Les plages de sable blanc émerveillent et donnent accès aux nombreuses réserves maritimes pour mieux apprécier la diversité aquatique. Une fois sur terre, les espaces laissent la place à une végétation luxuriante et aux reliefs escarpées des montagnes et des collines. Certaines îles cachent également de magnifiques grottes calcaires et cavités souterraines surplombant des bassins remplis d’une eau pure et cristalline.

Partir aux îles Cook, c’est retrouver un décor de paradis, fantastique et fantasmé. La seule découverte de ces paysages suffit à combler toutes les attentes et c’est un vrai plaisir d’explorer les contrastes, les couleurs et la douceur d’un tout finalement complémentaire et harmonieux. La nature a été généreuse avec ces îles polynésiennes, rendant le dépaysement plus agréable encore.

2. La parfaite destination touristique

Si le voyage vers les îles extérieures peut s’avérer très complexe et laborieux, c’est tout le contraire pour les îles principales de Rarotonga et Aitutaki. Elles bénéficient d’excellentes connexions aériennes et d’une hôtellerie d’excellente qualité, répondant parfaitement aux standards occidentaux. Rarotonga en particulier propose des hébergements adaptés à tous les budgets et à toutes les formes de séjour. L’île ressemble à une immense station balnéaire mais se préserve des méfaits du tourisme en observant un urbanisme discret, charmant et parfaitement intégré à la nature.

Un séjour sur Rarotonga et Aitutaki donne accès des activités nombreuses et variées. Les excursions sur le lagon, les randonnées en montagne et la plongée sous-marine font appel à des professionnels du tourisme avec des circuits et des services personnalisés. Ces tours organisés jouxtent les activités plus individuelles et autonomes tels le snorkeling, le stand up paddle et le kayak. C’est sans compter avec l’offre culturelle où les spectacles de danse et de chant sont pratiquement quotidiens.

3. Une culture chaleureuse et accessible

La population locale parle principalement le maori des îles Cook, parfois appelé rarotongien. La proximité linguistique avec le tahitien et le paumotu rappellent les liens de parenté entre les différents territoires de la Polynésie. Toutefois, l’héritage colonial, les relations fraternelles avec la Nouvelle-Zélande et l’ouverture au tourisme international ont fait que l’anglais reste toujours une langue officielle du pays. La population est généralement polyglotte, parlant plusieurs langues et dialectes, fruit d’un melting-pot culturel au carrefour du Pacifique Sud.

La communication et les échanges s’en trouvent grandement facilité. Ils le sont d’autant plus que les habitants des îles Cook sont profondément attachés à leurs traditions et ne manquent pas une occasion de conter l’histoire et les légendes de leurs îles. Leur gentillesse et leur affabilité elles-aussi sont légendaires. En leur compagnie, les visiteurs internationaux découvriront l’identité des peuples des mers du Sud et peut-être le mana des îles polynésiennes.

La plage de l'hôtel Conrad à Bora Bora en Polynésie française

Les îles Cook en deux mots

Les îles Cook sont une destination plurielle où les séjours peuvent prendre la forme d’une parfaite lune de miel, de parfaites vacances balnéaires ou d’aventures hors des sentiers battus. Plusieurs itinéraires sont possibles bien que les îles les plus accessibles restent de loin Rarotonga et Aitutaki. Outre une beauté naturelle sans pareille, celles-ci se distinguent par des infrastructures et une offres très satisfaisantes. Ce sera le plus beau des voyages.

Les voyageurs souhaitant visiter les îles extérieures, plus lointaines et moins bien desservies, devront prévoir au moins trois semaines sur place et un budget élevé. En revanche, pour les personnes qui désirent se concentrer sur Rarotonga avec éventuellement une escale sur Aitutaki ou Atiu, une semaine est suffisante.

Bon à savoir

  • Festivités : Chaque année, le 4 août, les îles Cook célèbrent leur autonomie lors de la Journée de la Constitution. Les célébrations du Te Maeva Nui sont hautes en couleurs, en musiques et en chants. Elles se déroulent pendant une semaine entière.

  • Royauté : Les îles Cook appartiennent au royaume de Nouvelle-Zélande, placé sous l’autorité du souverain britannique. Toutefois, une éventuelle victoire du républicanisme en Nouvelle-Zélande pourrait modifier les rapports institutionnels entre les deux territoires polynésiens.

  • Ouragans : Attention au risque cyclonique malheureusement fréquent pendant l’été austral. La majorité des voyageurs préfèrent visiter les îles Cook au cours de la saison sèche, surtout de juin à octobre.

  • Vols inter-îles : Air Rarotonga assure les liaisons intérieures entre les îles avec des vols parfois réguliers sur une base hebdomadaire. La compagnie propose également des forfaits tout-compris à destination d’Atiu et Aitutaki.

Bancs de coraux face à l'île de Huahine

Explorez les îles Cook

Découvrez nos conseils pratiques, recommandations et idées pour votre séjour !

Go to Top