La randonnée à Bora Bora est une activité exigeante et assez sportive. L’île principale est en effet assez verticale et gagner les sommets à pied requiert une excellente condition physique. Au bout de l’effort, les panoramas sur le lagon sont fantastiques mais la montagne à Bora Bora se mérite. La Perle du Pacifique et ses paysages de rêve vous attendent. Au programme : des ascensions sportives mais également des chemins plus paisibles.

L’exigence des randonnées en montagne

Explorer les massifs montagneux nécessite d’être en excellente forme physique. La plupart des excursions pédestres traversent des terrains au relief pentu et accidenté. Les randonneurs devront souvent s’aider des mains pour poursuivre l’ascension et même de cordes accrochées sur les parois. A la limite de l’escalade, c’est un voyage au milieu de terres interdites et pendant longtemps délaissées.

En haut du mont Ohue : une vue extraordinaire

Au départ du village de Vaitape, cette randonnée de cinq kilomètres en aller-retour est assez physique. Le mont Ohue culmine à 620 m. Certains passages sont techniques et même difficiles. Les marcheurs confirmés trouveront en revanche un challenge excitant. Le fort dénivelé invite à une concentration de tous les moments et l’adrénaline est bien au rendez-vous. Sur un rythme prudent, le chemin assez bien balisé traverse une forêt verte et sa végétation luxuriante. Sur les hauteurs, les points de vue récompensent l’effort et permettent de prendre des photos exceptionnelles.

Les randonneurs les plus expérimentés pourront continuer l’aventure et tenter de gagner le sommet voisin du mont Pahia. Sur un sentier de moins en moins pratique, ils grimperont quelques dizaines de mètres supplémentaires pour profiter d’un nouveau point de vue à couper le souffle.

La grotte d’Anau : la plus belle randonnée à Bora Bora

Le mont Otemanu est le point culminant de Bora Bora. Autant que le lagon, cette montagne mystérieuse appartient au patrimoine naturel de l’île romantique. Si accéder à son sommet relève davantage de l’escalade que de la randonnée pédestre, les marcheurs peuvent toutefois gagner la grotte d’Anau qui se situe à sa base. Au départ du village du même nom sur le littoral Ouest de Bora Bora, comptez jusqu’à 2h d’ascension et au minimum 30 mins supplémentaires pour les arrêts et les pauses.

Le dernier tronçon de la randonnée est plus technique et la prudence s’impose. Puis enfin, l’objectif est atteint. La grotte d’Anau s’enfonce profondément dans le ventre du mont Otemanu. Le cadre est monumental : les parois de roches volcaniques s’élancent vers les hauteurs à près de 20 m. La vue est également impressionnante. Le panorama sur le lagon et les minuscules bungalows sur pilotis à Bora Bora est absolument sublime. C’est peut-être de la grotte d’Anau que les dégradés de bleu sur les eaux lagunaires apparaissent le mieux.

Recommandations avant une randonnée à Bora Bora

Sentier de randonnée avec une vue sur le lagon de Bora Bora

De préférence, planifiez votre randonnée très tôt en mâtinée pour éviter les grosses chaleurs. Dans tous les cas, prévoyez environ un litre d’eau par heure et par personne, ainsi qu’une casquette pour se protéger du soleil. Vous devez également tenir compte de la météo des jours précédents. Par temps sec, la terre volcanique a tendance à s’effriter sous les pieds, occasionnant de possibles glissades sur terrain pentu. S’il pleut ou s’il a plu, les conditions de sécurité ne peuvent plus être réunies. Il faudra alors reporter ou annuler l’activité.

Sans être nécessairement un sportif de haut niveau, une bonne condition physique est requise. Sans préparation, la montée peut vite devenir fatigante. Aussi, partir à la conquête des montagnes à Bora Bora est déconseillé pour une famille avec des enfants en bas âge. Par ailleurs, il faudra vous munir d’un GPS ou d’une carte détaillée de l’île. En raison de la nature dense et luxuriante, les sentiers ne sont pas faciles à repérer.

Autre aspect important à considérer : le vide. Certains passages sont impressionnants. Si l’ascension est déjà un petit exploit, la descente est peut-être plus problématique encore. Une personne sujette au vertige préférera une randonnée plus paisible et moins verticale.

Pour des raisons de sécurité et de confort, nous vous recommandons de passer par les services d’un guide trekker. La compagnie d’un professionnel de la montagne saura rendre l’expérience agréable et celui-ci vous fera part de ses connaissances sur l’environnement et les légendes polynésiennes.

Des alternatives plus paisibles : marches et promenades

La marche peut prendre la forme d’une excursion plus contemplative. Sur Bora Bora, les endroits insolites ne manquent pas. Ces sorties culturelles seront une excellente opportunité pour découvrir le patrimoine historique local.

La vallée des rois : légendes et histoires au cœur de l’île

Au départ du village de Faanui, une randonnée de quelques kilomètres vous amène à l’intérieur des terres vers les lieux sacrés de l’ancienne Bora Bora. Courte de 4 kilomètres, cette expédition en aller-retour prend la forme d’une agréable promenade à laquelle les enfants ne manqueront pas de participer. Le visuel est extraordinaire et invite à penser l’harmonie entre la nature et les hommes. En visite guidée, cette randonnée est l’une des meilleures activités à faire sur Bora Bora pendant votre séjour.

Au cœur de la dense végétation, les marae rappellent l’époque lointaine d’avant la colonisation française. Ces plateformes de pierre étaient à la fois les lieux du pouvoir et de l’organisation de la société polynésienne. Longtemps oubliés, ces reliques appartiennent désormais au patrimoine culturel de l’île. L’exploration se poursuit avec la présence d’un arbre presque irréel : un immense banian du Pacifique. Cette plante fantastique a poussé sur une dizaine de mètres, formant une structure gigantesque avec d’impressionnantes racines. L’arbre des âmes abrite les ossements des anciens rois de l’île. Sur Bora Bora, la nature revêt une part de mystère.

Les canons de la Seconde Guerre Mondiale : retour vers le passé

Canons américains datant de la Seconde Guerre mondiale à Bora Bora, Polynésie française

Toujours au départ du village de Faanui, une petite balade permet d’atteindre un joli point de vue. Le trajet se fait sans difficulté sur un peu moins de deux kilomètres. En poursuivant l’itinéraire sur la crête, apparaissent deux canons américains datant de la Seconde Guerre Mondiale. Positionnés en direction de la passe ouvrant sur l’océan, ils devaient prévenir une éventuelle attaque japonaise contre Bora Bora.

Ces reliques du passé rappellent que l’histoire contemporaine de Bora Bora est intimement liée à la présence américaine pendant le conflit. A cette époque, l’île accueillit des grandes installations militaires, dont l’actuel aéroport. L’attaque tant redoutée n’eut jamais lieu et les canons sont demeurés silencieux. C’est donc un endroit insolite à découvrir lors d’une rando de tout repos.

Faire le tour de l’île à pied, en vélo ou en quad

Les randonneurs les plus téméraires peuvent entreprendre un tour de l’île à pied. L’itinéraire ne présente certes aucune difficulté. Toutefois, Bora Bora a une circonférence de près de 30 kilomètres et un tel circuit demande d’y consacrer une journée entière. C’est l’occasion de découvrir la vie quotidienne sur l’île, rencontrer ses habitants et pourquoi pas visiter les boutiques à la recherche d’un souvenir à ramener.

La marche le long de la route côtière n’est pas la seule option. Une première alternative sera de louer un moyen de locomotion (vélo, scooter, voiture). Cela permet d’explorer plusieurs points d’intérêt sur l’île sans trop se fatiguer. La seconde possibilité sera de s’inscrire à un tour organisé en jeep ou en quad. A ce titre, nous vous recommandons l’agence Bora Bora Quad ATV Tours, qui propose des circuits à la demi-journée à la fois conviviaux et instructifs. Évidemment, il ne s’agit alors plus de randonnée pédestre. Mais l’important à Bora Bora, c’est que chacun puisse profiter de l’île à son rythme et selon ses envies.

La randonnée à Bora Bora : une activité atypique et valorisante

Lorsqu’il s’agit de randonnées pédestres, la Perle du Pacifique est aussi énigmatique qu’exigeante. Les circuits offrent des points de vue inoubliables ainsi qu’une véritable immersion dans le patrimoine naturel et culturel de l’île. Pour des raisons de sécurité évidentes, il est préférable de faire appel aux services d’un professionnel pour les excursions en montagne.

Vous laisserez-vous maintenant tenter par une plongée sous-marine ? Ou peut-être souhaiterez-vous plutôt vous ressourcer grâce à une séance de massage dans un spa à Bora Bora ? Les activités ne manquent. Pour bénéficier de nos conseils et itinéraires à Bora Bora et en Polynésie française, vous pouvez nous joindre dès à présent grâce à notre formulaire de contact. Nous restons à votre écoute et à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.