Raiatea

Guide de Voyage

Raiatea2022-08-10T12:14:39-10:00

Raiatea, l’île Sacrée

Deuxième centre économique et administratif de la Polynésie française, Raiatea est davantage qu’une simple destination touristique. Bien qu’elle bénéficie d’une nature resplendissante et d’un lagon de toute beauté, elle doit surtout sa réputation au fait qu’elle soit le berceau de la culture polynésienne dans son sens large. Point de départ des grandes migrations, Raiatea est se situe au cœur du triangle pacifique reliant Hawaï, la Nouvelle-Zélande et l’île de Pâques. Avec son passé insurrectionnel et indépendantiste, l’île tient à ses traditions et son héritage, reprenant occasionnellement son nom ancestral : « Havai’i Nui ». Peu prisée par les touristes, Raiatea a pourtant un charme indéniable où culture, histoire et légendes sont toujours associées.

À propos de Raiatea

  • Localisation : Archipel de la Société

  • Superficie : 175 km²

  • Population : 12.300 habitants

  • Ville principale : Uturoa

  • Depuis Tahiti : 215 km, 45 mins

  • Aéroport : Uturoa

Pourquoi visiter Raiatea

C’est à Raiatea et non à Tahiti que bat le cœur de tous les Polynésiens. L’île est la patrie originelle des navigateurs qui voilà des millénaires sont partis à la découverte des îles du Pacifique Sud. Quiconque s’intéresse à la culture polynésienne devra visiter l’île Sacrée, la mère de toutes les mythologies et légendes fantastiques. Naturellement, Raiatea compte de nombreux vestiges archéologiques : les marae. Ils représentent un patrimoine édifiant et absolument incontournable.

Raiatea, c’est aussi une nature sauvage, luxuriante, et des montagnes verdoyantes propres à la randonnée. Dominé par le mont Tefatoaiti, le relief accidenté plonge soudainement dans le lagon et découpe les pourtours en plusieurs baies. Cette île haute est gigantesque, si grande qu’il est impensable d’en faire le tour à vélo. Pourtant, la richesse des environnements se découvre en s’aventurant hors des sentiers battus. La beauté naturelle de Raiatea se vit autant côté terre que côté mer. Le magnifique lagon qu’elle partage avec l’île sœur de Tahaa permet de profiter de nombreuses activités nautiques et sous-marines.

Destination atypique, Raiatea est une terre d’histoire et d’aujourd’hui pour mieux comprendre la Polynésie et ses cultures ancestrales.

Les incontournables de Raiatea

1. Une terre d’histoire

Raiatea la Sacrée est remplie de vestiges archéologiques, symbole de la grandeur passée de l’île. Au détour de la route, les marae rappellent l’histoire de la civilisation polynésienne. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2017, le marae royal Taputapuatea est un site millénaire. Sa portée symbolique dépasse les limites de la Polynésie française et concerne également les Maoris et les Hawaïens.

Le marae Taputapuatea se trouve au cœur du complexe cérémoniel du Te Pö. D’autres marae et structures ancestrales partagent les lieux, comme le marae Hauviri et sa pierre sacrée de 2,4 m. Longtemps délaissés, ces sites sont désormais entretenus et en excellent état. Partout ailleurs, la pierre rappelle également l’importance du spirituel dans la culture polynésienne.

2. Les excursions nautiques

L’île principale de Raiatea n’a pas de belles plages à disposition des touristes. En revanche, les nombreux motus qui l’entourent sont librement accessibles. A l’aide d’un kayak, vous partirez à la recherche d’espaces vierges et paisibles sur les îlots sablonneux. C’est en effet sur les motus que vous trouverez les plus belles plages à Raiatea. A ce titre, le motu Iriru offre le plus merveilleux des cadres pour la baignade, le snorkeling et la contemplation.

Particularité de l’île, Raiatea possède le seul cours d’eau navigable de toute la Polynésie. A bord d’une embarcation, vous remonterez la rivière Faaroa à l’ombre de la végétation tropicale et des montagnes volcaniques. Une manière pratique et originale de découvrir les terres polynésiennes.

3. La recherche de la fleur sacrée

De nombreuses excursions à pied sont possibles sur Raiatea. La randonnée du plateau du mont Temehani se distingue d’entre toutes. D’abord, la tradition veut que le parcours soit initiatique, une ode à la culture polynésienne. Plusieurs heures seront nécessaires pour gagner à travers la végétation dense les sommets et les plateaux qui cachent le secret de l’île Sacrée, à savoir une fleur.

Le Tiare apetahi est une fleur unique au monde. Menacée, cette espèce protégée se caractérise par ses cinq pétales d’un blanc pur. Surtout, elle ne pousse et ne peut pousser que sur le plateau du mont Temehani. Rare et secrète, la rencontrer est un vrai moment de grâce. Plus qu’un symbole polynésien, elle est l’emblème de Raiatea.

Le Marae Taputapuatea à Raiatea, Polynésie française

Raiatea en deux mots

L’île de Raiatea est une destination atypique. Plus peuplée et tellement plus étendue que ses voisines Sous-le-Vent, l’île Sacrée est avant tout une rencontre avec l’histoire de la Polynésie. C’est ici que tout devient plus grand, plus solennel.  Pour apprécier pleinement son séjour, il faut apprendre à sortir des sentiers battus, et aller à la rencontre des légendes anciennes et des rites ancestraux.

L’île Sacrée offre également un large choix d’activités et d’excursions, autant dans les montagnes que sur le lagon. Trois nuits sur place sont donc nécessaires. Cependant, un passage sur Raiatea peut s’accompagner d’une expédition à la journée sur l’île voisine de Tahaa. Une façon d’enrichir son séjour et d’observer la richesse des îles.

Bon à savoir

  • Culture : Dans le cadre du festival annuel Ono’U, consacré au Street Art, le village d’Uturoa s’est couvert ces dernières années d’impressionnantes fresques murales. Très colorées, les œuvres se distinguent par leur qualité souvent expressionniste et on s’amuse à les chercher dans les rues et sur les quais.

  • Météo : L’île haute de Raiatea connaît une météo très changeante avec de fortes précipitations. Tout comme son île sœur Tahaa, elle est en effet l’une des plus pluvieuses de toute la Polynésie.

  • Festivités : A l’automne, Raiata est l’étape principale de la grande course de pirogues : le Hawaiki Nui. Du port principal, part la dernière course de haute mer à destination de l’île de Huahine. De belles manifestations traditionnelles, mêlant sport, danse et culture, sont organisées pour l’occasion.

  • Histoire : Raiatea la sacrée a longtemps été considérée comme rebelle et insoumise. Après qu’une révolte armée ait éclaté, la France enverra en 1897 un corps expéditionnaire pour mater les insurgés. Défait, le héros de la guérilla, devenu aujourd’hui le symbole du mouvement indépendantiste, Teraupoo sera déporté avec sa famille en Nouvelle-Calédonie. D’autres rebelles seront envoyés dans l’Archipel des Marquises, sur des îles inhospitalières.

Plage à Raiatea, Polynésie française

Explorez Raiatea

Découvrez nos conseils pratiques, recommandations et idées pour votre séjour !

Title

Go to Top