L’atoll de Rangiroa est l’un des plus grands au monde. Il est également réputé pour l’incroyable biodiversité de sa vie aquatique. C’est enfin une destination des Tuamotu les plus accessibles au départ de Tahiti. Quand partir à Rangiroa ? Voici nos recommandations.

La découverte de l’été austral dans les Tuamotus

De décembre à avril, c’est la saison humide dans l’archipel des Tuamotu. Les précipitations sont plus fréquentes, souvent soudaines mais relativement courtes en comparaison avec les îles de la Société.

Quand partir à Rangiroa rime avec plongées épiques

Tiputa Pass à Rangiroa en Polynésie française

Tout l’intérêt de venir sur Rangiroa pendant l’été austral réside dans la plongée, notamment au spot de la passe de Tiputa. Les conditions sous l’eau sont excellentes avec une très bonne visibilité.

De janvier à mars, les plongeurs profitent de la présence plus soutenue de certaines espèces comme les raies, le requin tigre et surtout le grand requin marteau. Au contraire, vous ne les rencontrerez pas ou très rarement le reste de l’année.

La plongée à Rangiroa devient épique et même intimiste car le nombre de visiteurs sur l’atoll est relativement bas. La saison touristique ne commençant qu’à la mi-mai, vous aurez l’impression d’avoir un atoll pour vous seuls.

Une saison humide mais plus tranquille et moins chère

Les activités à Rangiroa sont étroitement liées aux éléments naturels. Pendant la saison humide, un climat pluvieux et venteux rendra les excursions sur le lagon difficiles et inconfortables. Autrement dit, les personnes ne pratiquant pas la plongée trouveront le temps bien long en cas d’averses répétées. Les températures ambiantes restent néanmoins chaudes et agréables.

Les plongeurs trouveront leur bonheur. Moins de visiteurs signifie des disponibilités supplémentaires dans les hôtels à Rangiroa. Cela sous-entend aussi un accueil personnalisé dans les clubs de plongée. Enfin, les vols inter-îles ont plus de places disponibles et le prix des billets baisse considérablement.

Partir à Rangiroa quand l’hiver austral arrive

Hôtels à Rangiroa : découvrez les meilleurs hôtels et pensions sur l'atoll

De mai à novembre, l’archipel des Tuamotu connaît une saison sèche et les mois d’août et septembre sont une période idéale pour découvrir Rangiroa.

Découvrez de merveilleuses excursions sur le lagon

A partir de mai, les conditions climatiques se font moins pluvieuses et les temperatures sont toujours aussi chaudes. Avec un beau taux d’ensoleillement, le temps se prête parfaitement aux excursions sur le lagon de Rangiroa.

C’est surtout entre juillet et octobre que vous pourrez profiter au mieux de la beauté d’un des plus grands atolls au monde. Les jeux de couleur sur les eaux mais aussi sur les sables transforment le panorama en un paysage féerique.

Deux excursions retiennent toute l’attention. La première vous emmène au Lagon Bleu, qui est littéralement un lagon dans le lagon. La seconde vous conduit à l’île aux Récifs, où des roches volcaniques s’élèvent au-dessus des flots. Ces expériences inoubliables sont à vivre le temps d’une expédition à la journée. Vous pouvez les réserver en ligne dès aujourd’hui. Suivez les liens ci-dessous pour obtenir tous les détails sur ces activités incontournables.

Partir à Rangiroa quand la saison touristique bat son plein

Évidemment, la fréquentation des touristes est plus importante pendant la saison sèche. Les meilleurs hébergements à Rangiroa affichent souvent complets et pour pouvoir en profiter, il est préférable de réserver ses nuits plusieurs mois à l’avance.

De manière générale, partir à Rangiroa quand le tourisme traverse sa saison haute est plus onéreux. A ce titre, le prix des billets d’avion et des Pass Air Tahiti est majoré de 20% pour les visiteurs non résidents.

Malgré tout, le jeu en vaut la chandelle et il y a beaucoup de choses à faire à Rangiroa. Vous pourrez aussi apprécier la vie culturelle locale. Chaque septembre, Rangiroa se pare de ses plus belles couleurs pour les festivités du Farerei Haga.

Quand partirez-vous à Rangiroa ?

Chaque saison sur Rangiroa a ses avantages et, quoi qu’on en dise, la saison humide y est beaucoup moins pluvieuse qu’à Tahiti. En fonction de ses attentes, chacun trouvera la période qui lui conviendra au mieux.

Direction les autres îles polynésiennes : la découverte du va’a à Moorea, l’exploration des temples à Raiatea et bien sûr la beauté du lagon à Bora Bora. Contactez-nous dès aujourd’hui pour organiser votre séjour en Polynésie française.