Après avoir goûté aux délices de la plage de Tereia, il est temps de se tourner vers l’intérieur des terres. L’île est en effet très montagneuse et effectuer une randonnée à Maupiti devient aussi incontournable qu’une plongée à la découverte des raies mantas. Plusieurs chaînes de montagnes traversent l’île et donnent aux voyageurs la possibilité d’atteindre leurs sommets pour profiter d’une vue extraordinaire sur le lagon. L’ascension du mont Teurafaatiu compte parmi les meilleures choses à faire à Maupiti. Ce n’est peut-être pas le point culminant mais c’est une magnifique randonnée avec un final à couper le souffle. Maupiti a tout d’un petit coin de paradis.

L’ascension du mont Teurafaatiu : une expérience extraordinaire

Pour arriver au sommet du mont Teurafaatiu et en redescendre, il faut compter avec un temps de marche maximum de 2h30 (hors haltes). Avec plus de 360 m de dénivelé, l’excursion peut être considérée comme relativement difficile.

Le départ de cette randonnée à Maupiti s’effectue depuis le village de Vaiea, sur la côte ouest de l’île principale. A quelque 200 m au nord de l’hôtel de ville, une piste ombragée conduit rapidement à un poste d’antennes de communication qu’il faudra contourner par la gauche. Là, un panneau indique le début de la randonnée.

L’ascension est composée de différents paliers plus ou moins espacés les uns des autres. Le premier est facilement atteignable depuis le point de départ et donne un très beau point de vue sur le village et le lagon. Au fur et à mesure de la montée, le sentier devient de plus en plus escarpé. Sur le dernier tronçon jusqu’au sommet, le terrain gagne en verticalité. La pente peut parfois être si raide que certains passages rocheux doivent être franchis à l’aide de cordes.

Randonnée à Maupiti : une vue panoramique au mont Teurafaatiu

Au sommet, le panorama est juste fantastique. C’est un point de vue à 360° sur le lagon, l’océan et l’île voisine de Bora-Bora. Si la visibilité est bonne, on verra à l’horizon les îles lointaines de Raiatea et Tahaa. Les dégradés de couleurs sont somptueux et l’effet « carte postale » est spectaculaire. Assis sur le cailloux rocheux du mont Teurafaatiu, la contemplation des îles prend tout son sens. On immortalisera l’instant avec de nombreuses photos avant de redescendre au village en empruntant le même chemin qu’à l’aller.

Nos recommandations avant de partir en randonnée sur Maupiti

Un dernier tronçon à la limite de l’escalade

Si l’ascension depuis le village de Vaiea reste dans l’ensemble relativement accessible, le dernier tiers avec cordes est beaucoup plus problématique. Certains passages très raides sont assez techniques, si bien que l’itinéraire jusqu’au sommet est à déconseiller aux jeunes enfants de moins de 10 ans. Toujours sur ce dernier tiers, les personnes sujettes au vertige peuvent avoir des difficultés à poursuivre l’ascension, voire à redescendre par la suite. D’autre part, le sommet est assez venteux et non sécurisé.

Par conséquent, une condition physique normale est requise pour cette randonnée. Il est également nécessaire d’avoir de bonnes chaussures de marche. Néanmoins, les marcheurs les plus jeunes ou les moins sportifs peuvent encore profiter d’un magnifique point de vue au premier palier, qui reste accessible pour tous.

Tenir compte des conditions climatiques

Avant d’entreprendre une randonnée à Maupiti, il est important de garder à l’esprit que les chaudes températures sont souvent plus contraignantes que la marche elle-même. En d’autres termes, les voyageurs doivent apprendre à vivre à l’heure et au rythme de la Polynésie. Entre les mois de mai et août, le soleil se lève vers 5h30 et même avant 5h en juin. C’est pourquoi il est préférable de commencer les excursions vers 6h du matin. Vous profiterez ainsi de la fraîcheur matinale et d’une luminosité plus pure car moins chargée. Ce qui peut être appréciable pour prendre les meilleures photos possibles depuis le somment. En outre, partir avant 7h présente l’avantage de croiser moins de monde lors de son ascension et éventuellement d’être seuls au sommet.

Randonnée à Maupiti : vue sur le lagon« Ponton de la pension Tautiare Village Maupiti » par peterfatson est sous la license CC BY-NC-ND 2.0

Mais même en partant à une heure très matinale, vous ne pourrez éviter la chaleur qui monte très vite à partir de 8h. Par conséquent, il est impératif de prévoir une quantité d’eau suffisante pour chaque personne du groupe. Bien entendu, on pensera à prendre avec soi un couvre-chef (casquette, chapeau) ainsi qu’une protection solaire. On pensera aussi à emporter une petite collation avec soi.

S’il pleut ou s’il a plu dans la nuit, il vaut mieux renoncer à la randonnée. Les sols seraient glissants et l’entreprise deviendrait trop dangereuse. Dans tous les cas, renseignez-vous auprès de vos hôtes dans les pensions de famille sur l’île.

Une alternative complémentaire : le tour de l’île

La randonnée à Maupiti peut prendre une toute autre dimension lorsqu’on entreprend de faire le tour de l’île à pied. Cette balade sur la route côtière est une expérience paisible à la rencontre de Maupiti et de ses habitants. Cette traversée sera l’occasion de découvrir certaines curiosités comme l’étrange Palais de la mer, une maison recouverte de corail et de coquillages. Sur la côte sud, on rencontre plusieurs singularités archéologiques, comme le marae royal de Vaiahu. Ici furent couronnés plusieurs anciens rois. Le vestige du trône royal en pierre y est d’ailleurs toujours visible.

Quelques heures suffisent, même si cette expérience peut être agrémentée de pauses pour la baignade, la restauration ou la contemplation. Sur le chemin, des fontaines d’eau potable sont disposées à intervalles réguliers. Cette randonnée est à la fois une excellente alternative et un superbe complément à l’ascension du mont Teurafaatiu. Si l’envie vous dit, vous pourrez également faire le tour de l’île à l’aide de vélos.

Envie de grimper les montagnes ?

Des excursions tout aussi exceptionnelles sont possibles sur certaines autres îles de l’archipel. De nouveaux panoramas, extraordinaires et inoubliables, vous attendent sur Moorea et Bora-Bora. L’aventure n’est pas finie et votre voyage ne fait que commencer. Contactez-nous pour découvrir nos conseils personnalisés et nos itinéraires choisis en Polynésie française.