La civilisation polynésienne peut s’enorgueillir d’un patrimoine culturel très riche. Ses rites, sa langue et ses dialectes, mais aussi l’organisation de sa société ont été profondément altérés par la colonisation et la christianisation. Sans compter nombre d’édifices qui ont été abandonnés ou détruits. Toutefois, la transmission principalement orale dans les îles a permis de préserver l’héritage des anciens et par conséquent permet aux plus jeunes de redécouvrir leur culture ancestrale dans les lieux d’origine. Explorons ensemble quelques lieux culturels incontournables en Polynésie française. C’est sur ces sites que vous retrouverez une certaine authenticité.

1. Le marae de Taputapuatea à Raiatea : Aux origines de la Polynésie

Vue aérienne de Taputapuatea Marae à Raiatea

De tous les lieux culturels en Polynésie française, le marae Taputapuatea est celui qui revêt le plus d’importance. Une visite sur place est indispensable.

D’abord, il s’agit d’un site historique vieux de plus de mille ans. C’est en ces lieux que les rois étaient couronnés, que les alliances politiques et militaires étaient célébrées. Longtemps délaissé et presque tombé dans l’oubli, le marae a très bien été restauré et il impressionne désormais par ses dimensions gigantesques. L’histoire se trouve gravée dans la pierre et le corail d’origine.

Ensuite, le marae Taputapuatea était un centre religieux de premier ordre. Le visiter, c’est découvrir les anciennes légendes que les Polynésiens se transmettent de génération en génération. En compagnie d’un guide local, vous en apprendrez plus sur la religion polynésienne, le culte au dieu de la guerre Oro, et peut-être même sur le mana des îles.

Enfin, l’aura du marae Taputapuatea recouvre l’ensemble du triangle polynésien reliant la Nouvelle-Zélande à l’île de Pâques et Hawaï. Sa dimension internationale lui donne une essence pan-polynésienne, et le place aux origines de la Nation polynésienne et de sa culture étendue.

2. La route de Maeva à Faie à Huahine : Légendes et traditions

Anciens pièges à poissons traditionnels à Huahine, Polynésie française

La recherche de l’authenticité peut conduire en Polynésie française à découvrir des lieux culturels improbables. C’est notamment le cas sur l’île de Huahine. Le temps paraît s’y être arrêté. Au départ du lac Fauna Nui, explorez les vestiges de l’ancienne civilisation polynésienne et les marques du savoir-faire traditionnel.

Découvrez les sites archéologiques en libre accès, le marae de Maeva, datant de l’époque pré-européenne. Beaucoup de légendes semblent s’inscrire dans la roche corallienne. A côté, le petit musée du Fare Potee, évoque le quotidien des anciens habitants, avec pour thème principal la navigation.

En poursuivant votre route vers la baie de Maroe, vous apercevrez d’immenses parcs à poissons. Cette technique de pêche traditionnelle perdure et donne aux lieux une atmosphère délicieusement surannée. Vous gagnerez enfin le petit village de Faie pour découvrir les anguilles aux yeux bleus. Là encore, tout est question de transmission et d’héritage, la mémoire des anciens et les croyances d’antan.

3. La vallée des rois à Bora Bora : Le passé glorieux de l’île

Randonnée à Bora Bora : Des montagnes vertes aux canons américains

Bora Bora a la réputation d’une île romantique à la beauté éclatante. Elle l’est à n’en point douter. A l’époque pré-européenne, l’île devait sa notoriété dans le Pacifique à la férocité de ses guerriers. Sa puissance en faisait un acteur incontournable de la diplomatie et de la guerre, et ses rois comptaient parmi les plus redoutés.

L’île principale cache bien des mystères, qu’il vous faudra découvrir en visitant les terres intérieures. La vallée des rois vous emmène vers les lieux sacrés, où les hommes et les dieux appartiennent aux mêmes légendes. C’est déjà la possibilité de contempler les restes des anciens lieux sacrés : les marae, autour desquels s’organisait la vie quotidienne.

A travers les forêts et les jardins fruitiers, le parcours depuis le village de Faanui devient une marche initiatique jusqu’à l’apothéose : un gigantesque banian du Pacifique. L’arbre fantastique d’une dizaine de mètres impressionne. Entre ses racines hors sol, se trouvent les ossements et l’âme des anciens rois de Bora Bora.

4. La cloche de Hina à Tikehau : La jeune fille et la mer

Plage de la Cloche de Hina à Tikehau, Polynésie française

L’archipel des Tuamotu possède également ses propres légendes et récits poétiques. Rendez-vous sur l’atoll de Tikehau à l’extrémité Ouest du motu principal. Sur une plage isolée et coupée du monde, d’immenses roches fossilisées de plusieurs millions d’années se dressent vers le ciel, inquiétantes et majestueuses.

Le site est entouré d’une belle histoire. Une jeune fille devenue princesse et prénommée Hina avait pris l’habitude de se rendre en ces lieux pour se baigner à l’abri des regards indiscrets. Elle s’installait dans un bassin et frappait sur une cloche naturelle. Les eaux du lagon remplissaient alors la vasque. Un second coup sur la cloche, et le bain était terminé, les eaux se retiraient.

Des pêcheurs puis des surfeurs reprirent cette légende à leur profit pour s’assurer une pêche miraculeuse ou des vagues de premier choix. Si la cloche a été détruite, le bassin est encore visible. Quant au site en lui-même, il dégage une puissance naturelle qui ne vous laissera pas insensible.

5. Le marae Arahurahu à Tahiti : La Polynésie s’offre à vous

Arahurahu Marae à Tahiti, Polynésie française

Sans doute l’un des lieux culturels les plus connus en Polynésie française, le marae Arahurahu est aussi l’un des mieux entretenus. Les travaux de restauration ont permis un assainissement du site désormais de très bonne qualité. Vous le trouverez dans la commune de Paea sur la côte Ouest de l’île principale.

Outre les légendes qui l’entourent et les rites mystiques qui s’y déroulaient, le site doit aussi sa notoriété nouvelle à une excellente mise en valeur par la pouvoirs publics, notamment lors de cérémonies officielles et festives. Durant les mois de juillet et août dans le cadre du Heiva, plusieurs représentations de danses traditionnelles y sont organisées. Mais ce folklore se veut surtout l’expression d’une reconnaissance à laquelle aspirent les peuples polynésiens : celle d’un héritage et d’une culture à préserver.

C’est pourquoi nous vous recommandons chaudement d’assister à une cérémonie au marae Arahurahu. Pour mieux planifier votre programme, découvrez quand partir en Polynésie française. Dans le cas où l’occasion ne se présenterait pas, faites le choix de visiter les lieux en compagnie d’un guide-conférencier qui saura rendre l’expérience inoubliable.

Découvrez les légendes de la Polynésie française

Les lieux culturels en Polynésie française sont nombreux. Il ne vous reste plus qu’à les découvrir. Toutefois, n’oubliez pas que la société polynésienne actuelle vit avec son temps et elle ne tourne pas le dos à la modernité. L’enjeu est avant tout identitaire : valoriser la nation polynésienne et ses mœurs comme une affirmation de soi. En somme, il s’agit de recréer du lien et non de vivre dans le passé.

Tahiti et ses îles, c’est également des merveilles naturelles qui rendront votre séjour inoubliable. Découvrez quelles sont les meilleures randonnées en Polynésie française mais aussi les plus incroyables plongées. Contactez-nous pour commencer à préparer votre voyage vers les îles du Pacifique Sud.