Quelle que soit la période de l’année que vous choisirez pour visiter la Polynésie française, il fera chaud. En revanche, l’hiver austral est définitivement le moment pour découvrir Tahiti et ses îles. Cet hiver austral correspond à la saison sèche, entre mai et octobre. De manière générale, le climat y est plus favorable. A l’opposé, la saison humide, ou été austral, est plus contraignante à cause des averses et surtout de l’air étouffant. Découvrons quand partir en Polynésie française à la recherche des mois parfaits pour passer un merveilleux séjour dans les îles.

De novembre à avril : partir en Polynésie française quand il pleut

Une saison chaude et humide

Dans les îles de la Société, l’été austral se caractérise par des pluies soudaines et nombreuses. Plus l’île est montagneuse, plus les chances de voir les nuages accrochés aux sommets des massifs sont élevées. On comprend donc que Tahiti et Raiatea comptent parmi les îles les plus pluvieuses de la Polynésie française. La période allant de fin décembre à fin février est particulièrement pluvieuse.

Un arc-en-ciel à Tahiti, Polynésie française

Parallèlement, les températures sont plus hautes que le reste de l’année et dépassent les 30°C. Les fortes précipitations font de l’été austral une période très humide et souvent étouffante. Par ailleurs, les heures d’ensoleillement sont moindres.

L’exception climatique des Tuamotu

En fonction de l’endroit où vous vous situez, la saison humide peut être plus ou moins pluvieuse. A ce titre, les archipels ne sont pas tous logés à la même enseigne. L’été austral peut même devenir tout à fait appréciable dans les Tuamotu. Ces îles basses dépassent de quelques mètres seulement le niveau de la mer. En l’absence de montagnes, les nuages ne font que passer. Mais vous n’échapperez pas pour autant aux ondées : celles-ci seront seulement plus brèves.

Que faire en Polynésie française quand il pleut

Malgré la pluie, la vie quotidienne se poursuit à Tahiti et ses îles. Les peuples polynésiens vous accueilleront toujours au son du ukulélé et sauront faire preuve d’une belle hospitalité. Certes, vous passerez possiblement plus de temps en intérieur qu’à l’accoutumée. C’est l’occasion de découvrir les quelques musées et expositions qu’offre Papeete et l’île de Tahiti.

Pendant la saison humide, la randonnée en Polynésie française n’est plus au goût du jour. La pluie rend les chemins boueux et glissants. Pourtant, jamais la nature des îles hautes, à savoir montagneuses, ne vous apparaîtront aussi vertes et vivantes qu’en ces jours pluvieux.

Plongeur observant un couple de poissons-papillons Raccoon en Polynésie française

Entre deux ondées, vous essaierez de profiter de la plage et des activités nautiques. Pourtant, le véritable intérêt de venir pendant l’été austral se situe sous la surface de l’eau. La plongée en Polynésie française prend toute son importance pendant les mois pluvieux. En effet, les conditions de plongée sont souvent remarquables et les averses ne nuisent pas à la visibilité qui demeure excellente. La saison est aussi celles des migrations, de la reproduction de certaines espèces, notamment du Grand Requin Marteau.

Partir en Polynésie française quand les prix sont au plus bas

Les amateurs de plongée sous-marine ne seront jamais déçus par un séjour polynésien pendant la saison humide. Mieux encore : ils bénéficieront des meilleures capacités d’accueil des centres de plongée, où ils auront la primauté et le sentiment unique de découvrir des espaces vierges et protégés des touristes.

Mais les plongeurs ne seront pas les seuls à profiter d’un voyage pendant ces mois pluvieux. En effet, la baisse générale de la fréquentation des touristes permet de bénéficier de prix plus abordables. Les billets d’avion sont beaucoup moins chers que pendant la saison sèche et, surtout, les hôtels en Polynésie française proposent des tarifs très attractifs.

L'île de Bora Bora vue depuis le hublot d'un avion

Au total, partir en février peut représenter une économie d’un tiers sur un séjour en juillet. Les couples souhaitant passer leur lune de miel en Polynésie française dans un hôtel de luxe y trouveront matière à réflexion. En contrepartie, la pluie sera souvent présente.

De mai à octobre : quand partir en Polynésie française tutoie l’excellence

Des conditions climatiques de plus en plus propices

SI l’on peut compter sur quelques ondées pendant le mois de mai, les averses deviennent occasionnelles. A partir de mi-juin, vous profiterez de longues journées ensoleillées et en partie dépourvues de précipitations, qui d’ailleurs de plus en plus rares. Le summum sera atteint en juillet et août. Juillet surtout est un mois à ne pas manquer, autant dans l’archipel de la Société que dans les Tuamotu.

Moins d’averses signifie d’avantage d’activités sur terre et à la plage. Les montagnes restent verdoyantes et accessibles. La chaleur est moins étouffante et bien que les températures restent bien au-dessus des 25°C, les randonnées en montagne ou autour des îles deviennent absolument incontournables. Bref, toute la Polynésie française revit pendant les mois de juillet et août.

Randonnée à Bora Bora : Des montagnes vertes aux canons américains

La culture polynésienne s’exalte en juillet et août

A partir de juillet, toute la Polynésie française est en effervescence. Les grands complexes hôteliers atteignent leur rythme de croisière et multiplient les événements festifs pour satisfaire leur clientèle internationale. C’est aussi le début des grandes vacances scolaires. Pour six semaines, l’ambiance est à l’effervescence et la fête. De nombreux spectacles, dégustations et représentations accueillent le grand public.

Ainsi, la vie culturelle locale connaît un véritable apogée. Après des mois de préparation, toute la Polynésie française se retrouve à Tahiti pour célébrer le Heiva. Ce festival de danse et de chant est un événement immanquable pour qui veut découvrir la culture et le patrimoine des peuples polynésiens. Ce n’est pas tout : jusqu’à la fin des grandes vacances, dans la première quinzaine d’août, les rites et les cultes anciens revivent dans les marae, lors de spectacles traditionnels où folklore et identité nationale se trouvent intelligemment associées.

Partir en Polynésie française quand les prix sont les plus élevés

Les mois de juillet et août sont certainement des mois merveilleux à vivre à Tahiti et ses îles. Cependant, la période coïncide d’une part avec l’arrivée des vacanciers internationaux, d’autre part avec l’arrivée et le départ des expatriés français en poste en Polynésie française. Par conséquent, non seulement le prix des vols pour Tahiti augmente très fortement mais également celui des nuits d’hôtels.

Bungalows dans un complexe de luxe à Tahiti

La question n’est pas seulement économique. A vrai dire, certaines îles plus isolées seront prises d’assaut et les billets d’avion disponibles seront plus rares. D’autre part, les meilleures pensions de famille et les bungalows les mieux orientés afficheront très rapidement complets. Si vous comptez visiter Tahiti et ses îles au milieu de l’hiver austral, il est préférable de s’y prendre plus d’une année à l’avance ! En juillet et août, le coût d’un voyage en Polynésie française peut devenir très élevé.

Septembre et octobre : les mois dorés en Polynésie française

Si début septembre la plupart des visiteurs internationaux ont déjà quitté Tahiti et ses îles, l’hiver austral n’est pas encore terminé. La saison reste relativement clémente avec un bon ensoleillement, quelques averses éparses et des températures toujours aussi agréables. Les conditions climatiques demeurent donc excellentes. Vous pourrez toujours profiter des plages et faire de la randonnée en Polynésie française. La période est aussi parfaite pour l’observation des baleines à bosse.

A partir de la mi-septembre, le prix des billets d’avion internationaux est en constante diminution, ce qui représente une belle économie sur le coût global de votre voyage. Non seulement le prix des vols pour la Polynésie française baisse, mais celui des nuits d’hôtels également. Surtout, vous trouverez bien plus de disponibilités auprès des pensions en Polynésie française.

Heiva i Tahiti, festival de danse à Papeete

Plus abordable, la Polynésie française devient aussi plus intimiste. La vie culturelle locale pratique désormais l’entre-soi, ou le plaisir de se retrouver et de passer un bon moment ensemble. Citons en exemple les fêtes populaires à Rangiroa, le marathon à Moorea ou encore la grande compétition de pirogues vaa dans les îles Sous-le-Vent lors du Hawaiki Nui Va’a. Nous espérons que vous aurez la chance et l’opportunité de découvrir ces moments privilégiés.

Quand partir en Polynésie française ? Préparez votre voyage dès aujourd’hui !

Au final, la meilleure période pour découvrir Tahiti et ses îles sera celle que vous aurez choisie. Une fois sur place, vous trouverez toujours quelque chose à faire : les activités en Polynésie française sont nombreuses. Que vous voyagez en février ou en août, sachez qu’un séjour dans les îles du Pacifique Sud aura toujours ce côté merveilleux et exceptionnel, le sentiment de vivre un rêve éveillé.

Choisissez vos dates et commencez la préparation de votre voyage en Polynésie française. Il vous faudra penser aux vols internationaux mais aussi intérieurs. Vous aurez également à penser un itinéraire entre les îles des archipels et un programme d’activités pour ne rien rater. Contactez-nous dès aujourd’hui pour organiser votre prochain voyage.