La Polynésie française est un pays aux mille beautés naturelles. Les lagons aux couleurs changeantes impressionnent et le coucher du soleil embrasent l’horizon sur l’océan. Certaines plages en Polynésie française comptent parmi les plus belles au monde. Il est vrai que les activités nautiques attirent l’attention. La Polynésie française est aussi très réputée pour ses plongées sous-marines. Pourtant, Tahiti et ses îles se découvrent également de l’intérieur, lorsque la topographie gagne en profondeur et en verticalité. S’offre à vous un véritable terrain de jeu et d’aventure. La randonnée en Polynésie française est une activité incontournable pendant votre voyage. Découvrons ensemble les plus belles excursions à faire à pied, seul ou accompagné d’un guide.

1. La vallée de la Faraura à Tahiti : Le royaume des cascades

Cascade à découvrir pendant la randonné de la vallée de Faraura à Tahiti, Polynésie française

Tahiti est une immense île montagneuse, que traversent de nombreuses vallées sauvages et luxuriantes. L’eau est un élément naturel omniprésent sur l’île, des rivières et surtout des cascades. L’île Reine de la Polynésie française en est effectivement couverte, renforçant un visuel déjà impressionnant. Lorsqu’il pleut, de nouvelles cascades apparaissent puis s’éteignent. La randonnée en Polynésie française revêt un caractère presque initiatique, en tout cas cela respire l’aventure et le dépaysement.

La plus incroyable des cascades se trouve au fond de la vallée de la Faraura. Depuis la côte Est de l’île principale de Tahiti, un parcours de plusieurs kilomètres  vous fait remonter le cours du temps et d’une rivière. Sur le chemin, plusieurs cascades offrent de plaisants bassins d’eau pour apprécier une baignade improvisée. Après un premier tiers relativement aisé, la progression dans la jungle devient plus ardue, plus abrupte. Les efforts seront amplement récompensés : au terme de la randonnée, s’élève devant vous une chute d’eau de 180 m.

La randonnée en Polynésie française est une activité appréciable et valorisante. Sur Tahiti, elle devient une expérience de vie à part entière et à ne pas manquer lors de votre passage. Pour vos excursions, nous recommandons chaudement les guides certifiés de Aito Rando.

2. La route des Ananas à Moorea: Le Belvédère fantastique

Randonnée au Belvédère de Opunohu, Moorea

Située à quelques encablures seulement, Moorea est l’île sœur de Tahiti. A la fois moderne et facile d’accès, son versant Nord offre des panoramas exceptionnels sur l’intriguant découpage du littoral. C’est au départ de l’immense Baie d’Opunohu que commence l’une très belle randonnée à destination du Belvédère.

L’excursion offre de jolis moments de découvertes. Vous traverserez les champs de fruits exotiques, principalement des plantation d’ananas. Ce sera l’occasion de profiter d’une halte au Lycée agricole pour découvrir les meilleures préparations à base de fruits. Sur votre route, vous verrez également les vestiges d’un ancien temple polynésien, le marae Titiroa. Une belle initiation aux lieux culturels en Polynésie française. La marche assez tranquille se poursuit jusqu’au fameux Belvédère. Vous êtes arrivé à destination.

Le Belvédère est un point de vue extraordinaire sur le gigantesque mont Rotui et les baies de Cook et d’Opunohu. Ce panorama sensationnel marie toutes les couleurs possibles pour un visuel inoubliable. La route des Ananas est un incontournable pour tous les amoureux de la randonnée.

3. Le mont Teurafaatiu à Maupiti : Le panorama du bout du monde

Randonnée à Maupiti : une vue panoramique au mont Teurafaatiu

Dernière île Sous-le-Vent, Maupiti fait figure de destination intimiste et privilégiée. Il y a si peu d’habitants et de visiteurs que le calme et l’harmonie règnent sur ce petit paradis du bout du monde. La superficie réduite de l’île permet à tout un chacun d’en faire le tour à pied, facilement et rapidement. Cette tranquillité doit en partie à l’absence de circulation. L’île haute de Maupiti est dominée par le mont Teuraffatiu, dont nous vous invitons à entreprendre l’ascension.

Assez facile au premier abord, la randonnée devient par la suite assez physique, notamment sur les derniers tronçons. La topographie gagne très vite en verticalité, et il faudra parfois s’aider des mains et de cordes pour poursuivre la montée. Aussi est-il préférable de ne pas faire cette randonnée avec des jeunes enfants ou si l’on est soi-même sujet au vertige.

Une fois au sommet, l’immensité de l’océan Pacifique s’offre à vous dans une perspective à 360°. L’instant se prête à la contemplation, en toute sérénité. Au loin, apparaît l’île voisine de Bora Bora. Apprêtez-vous à vivre un moment unique pour un souvenir marquant.

4. Les 3 cascades à Raiatea : L’intimité de l’île Sacrée

Randonnée des trois cascades à Raiatea

Véritable berceau de la civilisation polynésienne et terre de légendes, Raiatea est l’île Sacrée de la Polynésie élargie. Vous y rencontrerez bien des mystères et des surprises. En présence d’une nature sauvage et préservée, vous irez à la découverte de l’âme de Raiatea en vous enfonçant vers l’intérieur des terres. Parmi les nombreux chemins de randonnée sur l’île, celui vous menant aux 3 cascades est incontournable.

L’expérience est très immersive, car le sentier traverse une végétation dense et luxuriante. Même s’il est possible d’entreprendre cette randonnée seul, il est néanmoins fortement conseillé de passer par les services d’un guide certifié, au moins pour avoir l’autorisation de traverser les terrains privés sur votre chemin. Progressivement, vous serez gagné par un incroyable sentiment d’intimité, au milieu de la jungle, au milieu de nulle part.

Vous découvrirez plusieurs cascades et de magnifiques bassins d’eau où profiter d’un instant de baignade. La troisième cascade constitue une apothéose avec un lieu unique de beauté. La randonnée des 3 cascades est une activité à faire absolument lors de votre passage à Raiatea.

5. Le mont Pohue Rahi à Huahine : Un parcours paisible et sauvage

Randonnée à Huahine : l'ascension des montagnes sauvages

Huahine n’est pas ce qu’on pourrait appeler une destination touristique, et pourtant son lagon émerveille tout autant que sa végétation sauvage. Si les distances sont assez grandes, la topographie est moins abrupte et les chemins de randonnée s’avèrent accessibles à toute personne en bonne condition, y compris les enfants. Rendez-vous alors sur Huahine Iti, la partie méridionale de l’île, pour gravir le mont Pohue Rahi.

Cet ancien volcan de plus de 450 m offre tout le long de l’ascension plusieurs points panoramiques sur le lagon et les autres montagnes environnantes. S’il est accessible au plus grand nombre, le sentier se rétrécit sur son dernier segment, et demande par conséquent une certaine prudence. Les indécis pourront toujours s’arrêter au Belvédère pour profiter du paysage déjà magnifique. ils profiteront également d’une nature préservée et d’une flore typique des îles.

La montée du mont Pohue Rahi est une randonnée sympathique à faire en famille. En redescendant, vous profiterez immédiatement d’une baignade à la plage de Parea. La randonnée n’aura jamais semblé aussi paisible et parfaite.

Quelques conseils pour la randonnée en Polynésie française

Les parcours de randonnée en Polynésie française sont généralement accessibles à toute personne en bonne condition physique. Toutefois, il est nécessaire de considérer les risques inhérents de l’activité.

En premier lieu, n’entreprenez jamais de randonnée s’il a plu la veille ou si la météo annonce des averses pendant la journée. Les terrains deviendraient boueux et glissants. Ensuite, nous vous conseillons de rester sur les sentiers balisés et, à moins que vous ne soyez expert en randonnée, ne vous aventurez pas n’importe où. Surtout, ne poursuivez pas votre marche si vous hésitez sur le chemin à prendre. Dans le doute, passez par les services d’un guide certifié ou munissez d’un système de localisation.

Randonnée à Bora Bora : Des montagnes vertes aux canons américains

Au niveau de la préparation, prévoyez des réserves suffisantes en eau. Les chaleurs sont souvent étouffantes et il faut faire attention au risque de déshydratation. Pour limiter la gêne occasionnée par les hautes températures, il est préférable de commencer la randonnée très tôt le matin. Munissez-vous de bonnes chaussures de marche et d’un couvre-chef. Pour les petites baisses de régime, emportez également de quoi grignoter : fruits secs, barres énergétiques, sandwichs.

En ce qui concerne la faune locale, il n’y a pas d’animaux dangereux. Faites toutefois attention aux chiens errants que vous rencontrerez éventuellement en chemin. Pas d’animaux dangereux mais des animaux nuisibles : les moustiques. Il est indispensable de se munir d’un puissant répulsif anti-moustiques, sinon votre périple deviendra un vrai calvaire. Ne partez jamais sans !

Découvrez dès à présent la randonnée en Polynésie française

La Polynésie française compte encore de très nombreux chemins de randonnée, et il n’appartient qu’à vous de les découvrir. Certaines excursions en montagne sont très exigeantes ; d’autres plus accessibles s’accordent à tous les niveaux. Dans tous les cas, dites-vous bien qu’il y a énormément de choses à faire en Polynésie française.

L’important pour vous sera de bien choisir votre itinéraire pour que l’expérience soit à la hauteur de vos attentes. Commencez à préparer votre voyage pour Tahiti et ses îles et contactez-nous pour découvrir quelles sont vos options.