Réserver un vol pour Maupiti est une des étapes essentielles de la préparation de votre séjour. Maupiti est une destination de choix et l’île est un petit paradis qui se mérite. En raison de la faible fréquence des vols et du peu de nombre de places disponibles, il faudra parfois faire preuve de flexibilité dans vos dates d’arrivée et de départ. Le voyage ne fait que commencer.

Après avoir vu comment aller à Maupiti, découvrons les différentes possibilités et les offres des compagnies aériennes pour choisir le meilleur vol.

Rareté des vols pour Maupiti

Le problème majeur avec l’aéroport de Maupiti réside dans le fait que sa piste d’atterrissage soit trop courte. En tous cas, trop courte pour des vols commerciaux d’envergure. La ligne aérienne entre Tahiti et Maupiti apparaît ainsi comme l’une des moins rentables pour la compagnie. Cela explique sans doute le peu de vols réguliers et la cherté des tickets d’avion.

Au départ de l’aéroport international de Faa’a sur Tahiti, on compte en moyenne 3 vols hebdomadaires. En fonction des vacances scolaires, deux vols supplémentaires s’ajoutent aux liaisons régulières. D’autres connections existent, notamment avec les îles voisines de Raiatea et Bora-Bora. Cependant, certains appareils ont une capacité très limitée, avec une dizaine de passagers à leur bord.

Prix des vols pour Maupiti sur les liaisons régulières

En Polynésie française, la compagnie aérienne locale Air Tahiti occupe une position privilégiée concernant les vols reliant les archipels. Ce monopole commercial a été remis en question ces dernières années avec l’arrivée de sociétés mineures. Celles-ci proposent pour l’essentiel des vols reliant les îles du Sous-le-Vent entre elles.

Au départ de Tahiti et la ville de Papeete, on fait appel à Air Tahiti. Un billet aller-retour pour Maupiti coûte entre 330 et 400€ pour un adulte et environ 280€ pour un enfant de moins de 12 ans. Généralement, les liaisons sont assurées en vols réguliers les mardis, vendredis et dimanches.

Pour les vols avec les îles voisines, on peut également passer Tahiti Air Charter. Avec un aller simple, on peut ainsi gagner Maupiti assez rapidement depuis les îles voisines à courte distance :

  • Bora-Bora : 4 vols/semaine – 20 min – 77€ – direct
  • Raiatea : 4 vols/semaine – 20 min – 100€ – direct
  • Huahine : 1 vol/semaine – 70 min – 110€ – 1 escale

A moins de vouloir passer l’intégralité de son séjour sur l’île de Maupiti, prendre des vols aller-retour (donc deux fois plus cher) n’est pas une solution économique. Les tarifs pratiqués sont exorbitants et souvent au détriment des visiteurs étrangers qui ne bénéficient pas des mêmes prix préférentiels que les résidents locaux.

Pour trouver les meilleurs prix, nous vous recommandons quoi qu’il en soit d’utiliser un comparateur de vols, tel que celui de Skyscanner :

L’alternative idéale : les Pass multi-îles

La compagnie Air Tahiti propose des tickets d’avion combinés permettant de visiter plusieurs îles dans des circuits déterminés. Avant leur embarquement, les voyageurs choisissent eux-mêmes les destinations qu’ils souhaitent privilégier. Seule contrainte : l’itinéraire est fixé à l’avance. Aucune chance laissée au hasard ou à l’humeur du jour. Cependant, c’est une sacrée économie d’argent et de temps.

Toutes les réservations s’effectuent sur le site en ligne de la compagnie Air Tahiti ou dans les agences sur place en Polynésie française. Attention de ne pas confondre avec l’agence internationale Air Tahiti Nui. La validité d’un Pass est de 28 jours à compter de la date du premier vol. Veillez à choisir un tarif « visiteur » et non « résident ». Dans le cas contraire, vous vous verrez refuser l’accès à bord.


Deux Pass Air Tahiti permettent de visiter l’île de Maupiti :

Le Pass Bora-Bora

  • Archipel de la Société
  • 5 îles visitables : Moorea, Huahine, Raiatea, Bora-Bora et Maupiti
  • Environ 450€ par personne

Le Pass Bora-Tuamotu

  • Archipels de la Société et des Tuamotu
  • 7 îles visitables parmi : Moorea, Huahine, Raiatea, Bora-Bora, Maupiti, Tikehau, Fakarawa et Rangiroa
  • Environ 575€ par personne

Bien choisir son Pass pour rejoindre Maupiti par avion

Pour l’essentiel, trois facteurs sont à tenir en compte :

La durée du séjour : comment de temps en Polynésie française ?

Pour profiter d’une île, il faut prévoir en moyenne trois nuits sur place. Multiplier les escales et les heures de vol, c’est maximiser les vues et les expériences. C’est parfois se presser inutilement quand l’essentiel reste d’apprécier le rythme paisible de la vie polynésienne. Les voyageurs prévoyant deux semaines dans les îles peuvent se contenter du Pass Bora-Bora. Au-delà de 15 jours, la question de compléter la visite des îles de l’Archipel de la Société par la découverte de l’Archipel des Tuamotu se pose plus naturellement.

Le budget : choisissez-vous une formule économique ou tout confort ?

Un séjour en Polynésie française représente un coût assez élevé. La différence de prix entre les Pass peut apparaître conséquente en fonction du nombre de voyageurs. Une famille nombreuse ou les voyageurs en groupe préféreront peut-être économiser sur le prix des billets d’avion pour profiter d’une activité aquatique coûteuse sur Maupiti ou Bora-Bora.

Les activités : plutôt plongée ou pas ?

Les Tuamotu sont des îles basses, où les activités aquatiques comme la plongée sous-marine sont au cœur du programme. Pour les adeptes de la découverte des fonds marins, il est très avantageux d’associer Maupiti et Rangiroa dans un même itinéraire. Dans ce cas, prendre un Pass Bora-Tuamotu s’impose.

Notre conseil : le choix des vols multi-destinations

Trouver un vol pour Maupiti n’est pas si difficile en tant que tel. Cependant, il sera nécessaire d’adapter son séjour en Polynésie française en fonction des horaires et des disponibilités. La question du budget est aussi importante car les prix des billets d’avion sont parmi les plus chers de l’Archipel de la Société.

Les Pass Air Tahiti sont une opportunité à saisir pour rentabiliser son vol à destination de Maupiti. Économiquement plus avantageux qu’un vol aller-retour depuis Tahiti, les vols multi-îles vous permettront en outre de découvrir d’autres îles et de multiplier les expériences et les rencontres.

Pour une première expérience, le Pass Bora-Bora paraît tout indiqué. Par ailleurs, cela ne signifie pas que les voyageurs doivent faire escale sur chacune des îles visitables. Seules deux escales sont obligatoires. On peut donc agrémenter un long passage sur Maupiti d’une étape suivante sur Bora-Bora ou Huahine tout simplement.

Quels itinéraires choisir en Polynésie française ?

Outre Maupiti, vous comptez probablement visiter d’autres îles de l’archipel. Les îles de Moorea et Bora Bora sont également des destinations de rêve. Lesquelles privilégier et dans quel ordre ? Nous répondons volontiers à vos questions. Nous avons les informations pour vous aider à organiser le plus beau des séjours en Polynésie française : contactez-nous pour recevoir des conseils personnalisés !